SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !

vous etes ici Accueil du site > Archives > Année scolaire 2014/2015 > TOUS EN GREVE le 3 février.
fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
publie 13 janvier 2015

JPG - 10.3 ko
TOUS EN GREVE le 3 février.

La FSU par l’intermédiaire de Bernadette Groison vient d’écrire à la ministre de l’Éducation pour mettre en avant les nombreux problèmes qui perdurent sur le terrain : effectifs de classes trop lourds, remplacements non assurés, formation initiale et continue des personnels non satisfaisante, conditions de travail très souvent dégradées, alourdissement des tâches, le tout dans un contexte de salaires faibles et de gel du point d’indice depuis 2010, avec pour corollaire une crise du recrutement qui persiste.

Parce que certaines questions ne peuvent plus attendre, la FSU appelle les personnels à être en grève le 3 février prochain.

Assemblée générale de grévistes 9h30 :
- Dole les Arquebusiers
- St Claude salle Witchi
- Lons maison des syndicats

Manifestation départementale :
14h30 Place de la Liberté, Lons le Saunier

Elle demande notamment que s’ouvrent des discussions :

Pour améliorer les conditions de travail, cette question englobe celles de légitimement :

- l’emploi, des créations de postes plus nombreuses étant nécessaires du fait de l’augmentation démographique et de l’alourdissement des missions et de la charge de travail pour tous les personnels.
- des rythmes scolaires.
- de l’APC et des 108 h.

La FSU exige l’augmentation des salaires.

- Face à la dégradation des conditions de travail, au manque de prise en compte de tout le travail effectué dans le cadre des missions, y compris le travail invisible, il y a urgence à apporter des réponses afin d’augmenter le salaire de l’ensemble des personnels. C’est une question de reconnaissance de leur travail et de leur professionnalité. L’enjeu, pour la nation, est aussi de rendre attractifs ces métiers et particulièrement le métier d’enseignant afin de recruter les enseignants qualifiés à la hauteur des besoins.

Enfin, pour la FSU, il est indispensable d’améliorer la formation initiale et continue de tous les personnels.

- La FSU reste convaincue que la priorité à la jeunesse passe par l’École et par ses personnels. C’est un enjeu majeur pour l’avenir de notre société. La FSU demande au gouvernement d’entendre les exigences des personnels. Leur engagement professionnel ne se dément pas au fil du temps et il a permis ces dernières années, malgré la crise et dans des conditions parfois difficiles, que plus de jeunes réussissent et obtiennent une qualification. Il s’agit maintenant de le reconnaître et de donner aux personnels de l’Education tous les moyens de faire réussir tous les jeunes.

Lire aussi : prévisions carte scolaire rentrée 2015.

Consigne nationale : Pas de déclaration préalable de grève.

Courrier du secrétaire général du SNUipp au directeur de cabinet de la ministre.

"Dans le cadre de l’appel de notre fédération et de notre organisation syndicale à une journée de grève le 3 février prochain, nous tenons à vous rappeler notre opposition à la Loi instituant un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire du 20 août 2008.Cette loi votée et mise en œuvre sous le mandat de M. Sarkozy avait d’ailleurs été contestée par de nombreux parlementaires, dont le Président de la République et le 1 er Ministre actuels, qui avaient saisi le Conseil constitutionnel.