SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !

vous etes ici Accueil du site > Actualité > Recommandations Blanquer : j’obtempère ou... ?
fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
publie 27 avril

Recommandations Blanquer : j’obtempère ou... ?

Un ministre qui réoriente programmes et instructions du CP au cycle 4, tout seul ! Zorro est arrivé ? Darcos le retour ?

Sous couvert d’aider « à la réussite des élèves » en créant « une référence commune », pour éviter les tâtonnements, Blanquer nous sert un manuel de recettes inratables en contradiction avec les tout récents programmes, plaçant ainsi les enseignants face à des injonctions contradictoires.

Alors que les questions de réussite scolaire se posent avec acuité à toute la communauté éducative, Blanquer occulte de manière délibérée l’amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et l’indispensable formation des enseignants. Faire peser la responsabilité sur les enseignants et leurs méthodes évite de se poser la question budgétaire et celle d’une école primaire sous-investie qui de toute évidence ne sera pas la priorité du gouvernement.

C’est d’abord une atteinte évidente à la liberté pédagogique qui nous est chère. Mais ce qui est grave c’est le fait que l’unité, le consensus du corps enseignant se fasse désormais autour de méthodes et de pratiques imposées et non plus autour des valeurs d’éducabilité, de laïcité, de neutralité, d’égalité de traitement qui sont celles de l’enseignant fonctionnaire. Est-ce un hasard si parallèlement c’est justement ce statut qui est menacé par le gouvernement ?

Article de Dominique BUCHETON sur le site du Café Pédagogique à lire à ce sujet ici.