SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !

vous etes ici Accueil du site > Actualité > Alerte retraite : premières mobilisations du 24 septembre
fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
publie 20 septembre

Alerte retraite : premières mobilisations du 24 septembre

Depuis la rentrée de nombreux secteurs sont mobilisés : dans tous les domaines relevant des services publics, les actions se multiplient : aux urgences, la grève continue de s’étendre, à la RATP les agents s’élèvent contre la fin des régimes spéciaux de retraite, dans le domaine de l’énergie beaucoup se mobilisent contre la privatisation...

Pendant l’été, la loi sur la fonction publique contre laquelle nous nous sommes battus a été adoptée.

Face à ces reculs imposés au pas de charge par le gouvernement Macron, les confédérations syndicales appellent à entrer en mouvement contre la réforme des retraites sans pour l’instant aboutir à une date commune de mobilisation.

Alors que FO appelle le 21 septembre, la CGT sera dans la rue le 24 septembre, la FSU continue à travailler à la construction d’une mobilisation la plus large possible. Certaines dates et mobilisations sont d’ores et déjà dans le paysage, nous vous tiendrons informés.

En attendant, elle propose de faire de la journée du 24 septembre une journée d’entrée dans la mobilisation, en alertant et informant les agent-es sur la réforme des retraites sous des formes diverses (manifestations, réunions d’information, distributions du tract FSU sur les retraites, rassemblements, etc.).

Vous trouverez joint un tract de de la FSU exposant les dangers de cette réforme mais aussi ce que porte la FSU. Elle a déposé un préavis de grève pour le 24 septembre permettant aux collègues souhaitant rejoindre le mouvement de grève de le faire.

Dans le Jura , un rassemblement aura lieu à Dole à 10h30 place de la sous préfecture.

Le SNUipp-FSU 39 de son côté organisera des réunions d’information syndicale dans différents lieux du département autour de ce sujet afin d’échanger, d’apporter des éléments d’information et de construire les mobilisations à venir. D’autres rendez-vous de mobilisations sont à venir.

Nous devons ensemble défendre notre système de retraite solidaire par répartition.

Il n’est pas question de laisser se mettre en place le système de retraite par capitalisation que la réforme Macron nous prépare. Nous nous battrons !