SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !

vous etes ici Accueil du site > Archives > Année scolaire 2011/2012 > Évaluations CE1-CM2 : Le ministre s’est adressé aux recteurs
fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
publie 25 mai 2012

Évaluations CE1-CM2 : Le ministre s’est adressé aux recteurs

Remise à plat des « évaluations nationales des acquis des élèves ».

Des informations officieuses laissaient entendre que le dispositif l’évaluation serait profondément modifié et ce, dès cette année.

21 mai 2012
Modifications confirmées par un Communiqué du Ministre de l’Éducation Nationale :

« Évaluations des acquis scolaires des élèves en CE1 et CM2 : maintien pour une utilisation pédagogique locale mais suspension de la remontée nationale des données statistiques »
Voir sur le site du ministère : http://www.education.gouv.fr/cid603...

Extrait :

"Si ces évaluations peuvent être, localement, une aide pour le suivi par les enseignants des acquis de leurs élèves, les outils qui sont actuellement utilisés ne permettent pas une évaluation scientifiquement incontestable du système éducatif national.
En conséquence, Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale a décidé que les résultats de ces évaluations ne seront pas transmis à l’administration centrale cette année.
Elles feront donc l’objet d’une exploitation dans les écoles pour mettre en œuvre les aides et accompagnements à prévoir pour les élèves en difficultés."

Le ministre l’a dit aux recteurs !

Pourtant aucun message dans ce sens n’est arrivé dans les écoles ! Au contraire, dans le Jura, les collègues ont reçu un mail de l’IA concernant la clé OTP, la base élèves et le site de remontées des évaluations ! Devrions-nous en conclure que la diligence du dasen à faire appliquer les directives ministérielles est fonction du gouvernement en place...

Nous nous sommes adressés aux services de la Dsden afin de lui demander de communiquer à l’ensemble des écoles ces nouvelles dispositions.

Pour le SNUipp-FSU :

- Le boycott de ces évaluations auquel nous avons appelé depuis janvier 2009 est conforté.
- Si vous faites passer tout ou partie de ces évaluations, les résultats restent au niveau de l’école.
- Pas de saisie dans l’application nationale.
- Pas de remontée quel que soit le niveau : circonscription, département, national.

Nous contacter en cas de pressions de la hiérarchie.

Pour rappel, le SNUipp-FSU appelle nationalement et départementalement les équipes enseignantes à ne pas remplir le Livret Personnel de Compétences (LPC) et demande au ministère l’ouverture de discussions pour la mise en place d’outils d’évaluation et d’informations aux familles utiles à la réussite des élèves.

documents joints