SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !
http://39.snuipp.fr/spip.php?article1076
PNG - 1.3 ko
Greve du 9 avril :
mardi, 31 mars 2015
/ SNUipp du Jura /

Syndicat National Unitaire des Instituteurs, P.E. et P.E.G.C.

- BP 832 – 39008 Lons le Saunier Cedex

Tél : 03 84 47 12 64 – Fax : 03 84 24 50 21

snu39@snuipp.fr

PNG - 2.4 ko

Le service public mérite mieux que l’austérité
Dans le cadre de la journée interprofessionnelle contre l’austérité, les fédérations de fonctionnaires FSU, CGT, Solidaires, FO, FA-FP, représentant la majorité des agents, appellent ensemble à la grève.

Pour nos salaires
Pour mettre fin au gel du point d’indice depuis 2010, à l’augmentation des retenues pour pension, à la dégradation constante du pouvoir d’achat.
Pour nos emplois

Le Service public joue un rôle clé dans la cohésion sociale. Plus que jamais, il faut lui donner les moyens d’assurer ses missions auprès de l’ensemble des citoyennes et des citoyens partout sur le territoire. Il faut en finir avec les suppressions de postes, les réorganisations et les plans d’économie sur les personnels.

L’école aussi mérite mieux que l’austérité
Mieux d’école, ce sont des enseignants mieux reconnus, mieux formés et mieux payés, des élèves mieux encadrés et mieux accompagnés sur le chemin des apprentissages.

Salaires des profs
Victimes comme tous les fonctionnaires du gel du point d’indice, les PE français sont parmi les plus mal payés d’Europe. Ils doivent être rémunérés à la hauteur de leur niveau de formation et de l’importance de leurs missions. Il faut tout de suite des avancées concrètes, à commencer par des mesures budgétaires permettant de débloquer l’argent nécessaire à l’alignement de l’ISAE sur l’ISOE du second degré (1 200€ bruts annuels).

Emplois, créations de postes
Les opérations de carte scolaire vont à nouveau s’effectuer avec des moyens insuffisants. Pourtant, il faut créer des postes supplémentaires pour alléger les effectifs des classes afin d’améliorer les conditions d’enseignement, développer le plus de maîtres que de classes dans toutes les zones défavorisées, reconstituer des RASED complets pour mieux combattre l’échec scolaire, mieux décharger les directeurs d’école, accueillir les élèves de maternelle et les moins de trois ans dans des conditions favorables, assurer le remplacement des enseignants absents sur tout le territoire, créer des brigades de remplacement pour que les enseignants partent en formation continue.

Conditions de travail
Pour travailler mieux et autrement, les enseignants ont besoin de temps pour la concertation, la formation, la relation avec les familles et les partenaires de l’école. Il faut  alléger la tâche des directeurs d’école, revoir l’utilisation des 108 heures et supprimer les APC, remettre à plat la réforme des rythmes, alléger le temps de service devant les élèves, dégager des temps institutionnels pour le travail en équipe, soulager aussi la pression de la hiérarchie.

Pour participer au déplacement à Paris , départ 6 h de Lons ou Dole (5 euros)
Manif Place d’Italie 13 heures

Consigne nationale : SMA et grève du 9 avril : plus de déclaration préalable !

Lors du Conseil National des 11 et 12 mars, le SNUipp-FSU a réaffirmé son opposition à la loi du 20 août 2008 instituant un service minimum d’accueil qu’il a combattue dès sa parution. En conséquence, le SNUipp-FSU appelle les enseignants à suivre massivement la consigne d’abandon de la procédure de déclaration préalable lors de la journée de grève du 9 avril et s’opposera à toute mesure disciplinaire qui serait prise à l’encontre des agent-es.
Si l’administration veut effectuer des retraits de salaires, c’est à elle de recenser les non-grévistes pendant ou après la grève et pas au directeur-trice. Les enseignants grévistes n’ont pas à se déclarer grévistes, ni à signer les états transmis par l’administration...
Pour obtenir l’abrogation de cette loi, le SNUipp-FSU vient d’interpeller à nouveau la ministre et l’ensemble des parlementaires.

Merci de nous communiquer vos chiffres par retour de mail.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !, tous droits réservés.