SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !
http://39.snuipp.fr/spip.php?article526
Le ministère demande le report des mesures de cartes scolaires après les cantonales.
vendredi, 14 janvier 2011
/ SNUipp du Jura /

Syndicat National Unitaire des Instituteurs, P.E. et P.E.G.C.

- BP 832 – 39008 Lons le Saunier Cedex

Tél : 03 84 47 12 64 – Fax : 03 84 24 50 21

snu39@snuipp.fr

Suppressions de postes : cachez ce budget que les électeurs ne sauraient voir !

JPG - 16 ko

Alors que le recteur a informé de la répartition du nombre des suppressions de postes au sein de l’académie, la redoutable question des fermetures de classes se pose à l’intérieur de chaque département.

Le ministère aurait-il peur que les conséquences du budget 2011 provoquent un incendie qui puisse gagner les urnes ? Au SNUipp du Jura, on s’interroge à l’annonce du report par l’Inspection académique des opérations de fermetures et d’ouvertures de classes en préparation de la rentrée 2011.

Alors qu’elles ont lieu en année normale de la mi-février à début mars, elles seront reportées à fin mars début avril. Officiellement, c’est pour des raisons techniques liées à l’harmonisation des calendriers entre académies que ce report a été décidé. Croire à cet argument, ce serait oublier qu’en mars il y a les élections cantonales et que les électeurs sont attachés à leur école. Or dans le Jura, dans le primaire, 39 fermetures sont annoncées alors que le nombre d’élèves reste stable.

Le bruit courait déjà depuis quelques semaines. Face au désastre de la carte scolaire annoncée, les élus UMP se seraient quelques peu "inquiétés" pour le renouvellent de leurs fauteuils au cours des élections cantonales du mois de mars prochain. En effet, dans la période actuelle, assumer ses positions et ses choix est devenu un exercice difficile et périlleux pour un élu UMP.

Une provocation de plus. Un profond mépris de l’école, de ses usagers et des personnels enseignants et administratifs. La carte scolaire sera donc tardive et il en sera de même du mouvement des enseignants et des affectations.

Le SNUipp-FSU du Jura mettra tout en œuvre pour organiser et accompagner les actions et mobilisations nécessaires pour que l’école remplisse ses objectifs d’une école démocratique et ambitieuse. Il appelle tous les usagers du service public d’éducation à manifester le 22 janvier à Lons le Saunier.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !, tous droits réservés.