SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !
http://39.snuipp.fr/spip.php?article589
Rentrée des stagiaires : le gâchis continue !!
vendredi, 27 mai 2011
/ SNUipp du Jura /

Syndicat National Unitaire des Instituteurs, P.E. et P.E.G.C.

- BP 832 – 39008 Lons le Saunier Cedex

Tél : 03 84 47 12 64 – Fax : 03 84 24 50 21

snu39@snuipp.fr

Le ministère persiste dans le détricotage de la formation des enseignants stagiaires. La nouvelle circulaire qui fixe l’organisation du dispositif pour l’année prochaine ne tire absolument pas les enseignements d’une première année vécue comme très difficile, aussi bien pour les stagiaires que pour les formateurs, et peu professionnalisante.

JPG - 46.8 ko

Faute de directive claire et en l’absence délibérée de cadrage national, chaque Inspecteur d’Académie déclinera à son gré et selon ses moyens, l’organisation de l’année. Avec des remplaçants qui risquent de manquer très rapidement dans les écoles, pourront-ils garantir aux stagiaires leurs douze semaines de formation au cours de l’année ? La suppression de postes de formateurs à la rentrée risque également d’aggraver cette situation.

Inutile de se cacher derrière son petit doigt, si la circulaire laisse entendre que la formation sera suffisante, à l’épreuve du réel, il n’en sera rien. Les stagiaires devront entrer dans un métier complexe sans en connaître les ressorts et les leviers essentiels. Il est urgent de sortir du bricolage et commencer par l’abandon de cette réforme.

Dans le Jura, lors du conseil de formation de mai l’IEN chargé de ce dossier a présenté la formation des S1 pour 2011-2012 :

Entre la rentrée et mi-octobre :

Les S1 seront placés, en binôme, à la rentrée dans des classes de PEMF pour découvrir 2 cycles de l’école primaire. Puis toujours en binôme, une période de stage dans la classe d’un PEMF dans le cycle du poste qu’ils occuperont le reste de l’année.

À partir de mi-octobre :

Les stagiaires seront en pleine responsabilité de classe. La façon dont les choses nous ont été présentées laisse penser qu’ils seront nommés sur des postes réservés.
Sur l’année , ils auront 9h d’atelier de professionnalisation et 9h d’analyse de pratiques.
Ils seront visités par les PEMF et Conseillers pédagogiques tout au long de l’année (8 visites).
Ils auront aussi quelques jours de stage filé à l’IUFM.

Comme partout en France, la formation des enseignants dans le Jura est criante d’insuffisances. Aux demandes des S1 de plus de formation, l’IA présente un statu quo par rapport à l’an dernier en niant la nécessité d’une véritable formation pour devenir enseignant.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !, tous droits réservés.