SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !
http://39.snuipp.fr/spip.php?article863
Dispositifs « plus de maitres que de classes » : Ce que le SNuipp du Jura en pense.
mardi, 22 janvier 2013
/ SNUipp du Jura /

Syndicat National Unitaire des Instituteurs, P.E. et P.E.G.C.

- BP 832 – 39008 Lons le Saunier Cedex

Tél : 03 84 47 12 64 – Fax : 03 84 24 50 21

snu39@snuipp.fr

Dispositifs « plus de maitres que de classes »
Accueil en école maternelle : scolarisation des enfants de moins de 3 ans.
Ce que le SNuipp du Jura en pense.

Portés depuis longtemps par le SNUipp-FSU, ces 2 mandats sont dénaturés par le ministère.

Ce qui reste une bonne idée devient un piège.

La mise en place de ces deux dispositifs dans une école est soumise à l’écriture d’un projet spécifique sous l’autorité du directeur d’école en lien avec le projet d’école. Ces projets doivent être validés par l’ien et, concernant la scolarisation des 2 ans, par la mairie.
L’école entreprise, la mise en concurrence, les contrats d’objectifs, tout y est. Les postes seront identifiés lors du mouvement intra départemental mais les dasen auront leur mot à dire quant à la nomination de collègues sur ces postes. Postes à profil ? Nous rappelons que le SNUipp est opposé au profilage de poste.
Les projets seront écrits et le collègue intéressé devra s’informer puis accepter de se conformer à celui-ci sans avoir participé à son élaboration puisque l’implantation des postes pour l’accueil en maternelle et pour le dispositif « plus de maitres que de classe » est consécutive à l’existence d’un projet.

Avons-nous besoin de projet pour accueillir les 2 ans ?
Nos collègues de maternelle doivent-ils contractualiser leur métier ? C’est encore une fois un déni de leur professionnalité. Seules les suppressions de postes ont rendu la scolarisation des 2 ans difficile. Les effectifs augmentant dans les classes n’ont plus permis une scolarisation adaptée. Nous demandons des postes en nombre suffisant pour permettre la scolarisation de tous les élèves dont les familles le souhaitent dans de bonnes conditions.

Porté depuis longtemps par le SNUipp, le plus de maitres que de classes devait déboucher sur une déconnexion temps élèves/enseignants pour permettre la diminution du temps de travail des enseignants et garder le même temps de classes pour les élèves. Il devait permettre de diversifier les modes d’organisation des apprentissages, de mettre en place un travail collaboratif, de croiser les regards sur les élèves, … Bref de trouver de nouvelles manières d’organiser l’école et de nous permettre de mieux travailler pour mieux faire réussir les élèves. Dans la circulaire du ministère, il s’agit de se focaliser sur le traitement de la difficulté scolaire et sur l’acquisition des apprentissages fondamentaux.

Voici les 2 circulaires .

Tous dans l’action le 23 et en grève le 31 pour dire Non à la carte scolaire et à la suppression des moyens dans le service public d’éducation

Non à la réforme des rythmes qui dégrade nos conditions de travail et celles de nos élèves

Non à la loi d’orientation qui conserve l’idéologie libérale de la précédente

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !, tous droits réservés.