SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !
https://39.snuipp.fr/spip.php?article1146
Salaire : + 1.2 % en 2 fois = 1 sandwich gagné en 10 ans au 6 ème échelon
mardi, 22 mars 2016
/ SNUipp du Jura /

Syndicat National Unitaire des Instituteurs, P.E. et P.E.G.C.

- BP 832 – 39008 Lons le Saunier Cedex

Tél : 03 84 47 12 64 – Fax : 03 84 24 50 21

snu39@snuipp.fr

La loi El Khomri et ses dangers pour le monde du travail et notre statut de fonctionnaires

Afin de mieux comprendre la situation des salaires, voici quelques exemples significatifs.

PNG - 51.3 ko

Juillet 2016 : Point Indice augmenté de 0,6% : 55,5635 + (0,6% x 55,5635) = 55,8969

Février 2017 : Point Indice augmenté de 0,6% : 55,8969 + (0,6% x 55,8969) = 56,2323

Donc : Un professeur d’école au 6e échelon touchait un salaire net de 1799,11 € en juillet 2010 au moment du blocage du point d’indice.

En janvier 2016, ce salaire net n’est plus que de 1757,99 € en raison de l’augmentation de la cotisation retraite entamée en 2011 et amplifiée en 2014.

En juillet 2016, après l’augmentation de 0,6%, ce salaire net sera de 1768,54€.

En février 2017, après la seconde augmentation de 0,6% mais aussi après une nouvelle augmentation de la cotisation retraite, ce salaire net sera de 1771,56 € ...

Plus 3 €uros en dix ans !

En comparant sur une période plus longue, on s’aperçoit qu’un prof d’école au 6e échelon en février 2017 touchera un salaire net de 4 euros de plus que son homologue de février 2007 de 5 euros de moins que son homologue de mars 2008 :

Février 2007 : salaire net au 6e échelon : 1767,47 €

Mars 2008 ; salaire net au 6e échelon : 1776,30 €

Février 2017 : salaire net au 6e échelon : 1768,32 €

PNG - 146.9 ko

Venez nombreux aux réunions proposées pour échanger sur les salaires mardi 22 mars , le projet de loi travail et la journée de grève du 31/03.

Dole : 17 h maison des syndicats

Lons 17 h maison des syndicats (salle FSU en bas des escaliers à gauche)

St Claude : 17h salle Witchi

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !, tous droits réservés.