SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !
https://39.snuipp.fr/spip.php?article194
Les commissaires paritaires, la FCPE, les élus du conseil général quittent le CDEN.
mardi, 1er avril 2008
/ SNUipp du Jura /

Syndicat National Unitaire des Instituteurs, P.E. et P.E.G.C.

- BP 832 – 39008 Lons le Saunier Cedex

Tél : 03 84 47 12 64 – Fax : 03 84 24 50 21

snu39@snuipp.fr

Déni de démocratie !

14h00 devant la préfecture. Les élus du personnel, les parents des écoles en lutte, les collègues, plusieurs conseillers généraux nouvellement élus et non convoqués sont sur le parvis de la préfecture.

14h10 Pour la première fois depuis des années les titulaires du CDEN sont contrôlés à la porte et doivent montrer patte blanche pour pouvoir siéger. Pendant ce temps là, entrent sans difficulté, ce qui est normal, des personnes venant s’adresser aux services de la préfecture. Les représentants du personnel indiquent alors qu’ils ne monteront pas sans les conseillers généraux et que personne ne présentera sa convocation. Les membres du CDEN accompagnés des conseillers généraux montent à la réunion.

Les conseillers généraux font une déclaration préalable sur la tenue d’un CDEN amputé de la représentation du conseil général (pour rappel siègent au CDEN le président du conseil général et 5 élus choisis au sein du conseil. La nouvelle délégation n’étant pas encore choisie, le CDEN se tient donc amputé de 5 de ses représentants légaux.)

14h15 surprise générale : en lieu et place de M. Pélissard (maire de Lons et président de l’association des maires de France, membre titulaire du CDEN ) est assise Mme la responsable des affaires scolaires de Lons qui ne figure pas sur la liste des participants (ni titulaire ni suppléante) Les élus des personnels, les parents d’élèves, les représentants du conseil général s’en étonnent et font part de leur colère suite au filtrage à l’entrée et à la non représentation des conseillers généraux alors que siège une personne étrangère au CDEN.

Les membres présents subissent alors une violente agression de la part du secrétaire général (le préfet est absent...) qui indique que la préfecture serait l’espace privé de l’Etat en conséquence de quoi les élus ne peuvent pas entrer !

14h20 Les représentants du personnel, les conseillers généraux, les représentants de parents quittent la séance.

Le CDEN déjà entaché d’illégalité dès le départ (pas de représentants du conseil général) est en plus illégitime à ce jour. l’IA et le représentant du préfet tiennent en ce moment même un CDEN sans les représentants des parents d’élèves, sans les représentants des enseignants, sans les élus du conseil général. Mépris des représentants des personnels, des enseignants, des élèves, des parents. Mépris de la démocratie et des nouveaux élus du peuple au conseil général. Mépris des personnes en filtrant les entrées et en les invectivant en séance.

Alors que le serveur du mouvement 1er degré doit s’ouvrir dans 2 jours et que l’IA comptait sur nous pour informer les collègues victimes de fermeture le CDEN risque d’être invalidé par un recours au tribunal administratif.

Pour nous les décisions qui seront prises aujourd’hui sont illégitimes et caduques. Nous appelons tous les collègues, parents, élus à s’adresser par mail au préfet, à l’IA aux IENs pour qu’un nouveau CDEN respectant le système éducatif dans son ensemble, le paritarisme et la démocratie soit reconvoqué.

Ci joint un modèle de mail à envoyer aux adresses suivantes :

RTF - 33.3 ko
Document à envoyer par mail

Prefet du Jura pref39@jura.pref.gouv.fr
Monsieur l’Inspecteur d’Académie : ce.cabinet.ia39@ac-besancon.fr
IEN Dole 2 ce.ien.Dole2.ia39@ac-besancon.fr
IEN Bletterans : ce.ien.Bletterans.ia39@ac-besancon.fr
IEN Lons1 : ce.ien-lons1.ia39@ac-besancon.fr
IEN Champagnole : ce.ien.Champagnole.Ia39@ac-besancon.fr
IEN Dole 1 : ce.ien.dole1.ia39@ac-besancon.fr
IEN Lons 2 : ce.ien.lons2.ia39@ac-besancon.fr
IEN St Claude : ce.ien.StClaude.Ia39@ac-besancon.fr

l’appel de la FSU, SE/UNSA, FCPE : la mobilisation aujourd’hui dépasse largement la contestation de la seule carte scolaire. Les nouveaux programmes, la réorganisation de la semaine, le traitement stigmatisant des enfants en difficulté relèvent du démantèlement du service public d’éducation. C’est à un mouvement qualitatif pour l’Ecole que nous appelons.

Dès aujourd’hui retenez cette date : Manifestation départementale pour l’éducation mercredi 23 avril 2008 à l’inspection académique. précision de l’heure plus tard.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU du Jura : Nous n’entrerons pas dans l’avenir à reculons !, tous droits réservés.